Le Bulletin Mine@venir

Bienvenue sur le portail de veille de l'Institut national des mines du Québec. Ce portail recense les meilleures pratiques, les tendances et les innovations en formations dans le secteur minier. Les hyperliens peuvent conduire à des articles dans une autre langue.  Les articles ne sont pas originalement publiés par l’INMQ.

Abonnez-vous au bulletin!

Accueil > Institut national des Mines

Veille Stratégique

Articles du plus récent bulletin de veille

QC - 

Le Défi de la Terre – Concours national pour les élèves de 9 à 14 ans

Le Défi de la Terre est un concours national qui se déroule du 12 septembre 2016 au 9 mars 2017 où l’on demande aux élèves âgés de 9 à 14 ans de répondre aux questions suivantes: De quoi sur Terre vos choses sont-elles faites? Et de quel endroit sur Terre proviennent-elles? Les élèves découvrent l’importance des ressources minières canadiennes dans leur quotidien à travers la création d’une pièce d’art graphique, d’une œuvre littéraire ou d’un projet multimédia. Ils sont sensibilisés à la provenance des objets et à leurs habitudes de consommation de produits fabriqués avec des ressources non renouvelables.

Thématiques : Formation de base

QC - 

Colloque sur l’automatisation et la robotisation

21 novembre 2016, Québec, Québec

L’automatisation des procédés de production et la robotisation entraîneront des changements profonds pour plusieurs industries au Québec, et l’industrie minière n’y fera pas exception. Si l’Australie est l’un des chefs de file de l’automatisation dans l’industrie de l’extraction des ressources minérales, certaines entreprises minières québécoises ont déjà emboîté le pas vers cet incontournable virage. De nouveaux emplois verront le jour et auront nécessairement un impact sur la formation donnée aux prochains diplômés de formation minière. De nouvelles compétences spécifiques seront requises pour permettre aux travailleurs et aux apprentis d’exercer leur métier dans un environnement de travail transformé. Cette conférence propose de se pencher sur ces différents aspects et plus encore.

Thématiques : Innovation, Recherche et Développement

CAN - 

Vivre mieux grâce à une gouvernance durable des ressources naturelles

En mai 2016, Affaires mondiales Canada a lancé un processus d’examen et de consultations publiques visant à renouveler la politique, les programmes et le cadre de financement du Canada en matière d’aide internationale. L’Institut canadien international des ressources et du développement (ICIRD) présente sa réponse dans ce  document, lequel porte principalement sur les recommandations suivantes : 1) reconnaître le rôle de la gestion et de la gouvernance durables des ressources naturelles comme opportunité vitale pour les pays en développement de sortir leurs citoyens de la pauvreté, et partager l’expertise et l’expérience du Canada afin d’y parvenir 2) miser sur la vaste expertise des universités et des établissements postsecondaires canadiens pour renforcer le soutien du Canada en matière de gouvernance des ressources naturelles auprès des pays en développement. Un second document présente la planification stratégique de l’ICIRD.

Thématiques : Économie et gestion

CAN - 

Une 4e mine de diamant pour le Canada

Une importante mine de diamant a été inaugurée dans les Territoires du Nord-Ouest après plus de deux décennies d'exploration et de construction. Elle n'est accessible que par avion ou, en hiver, par une route de glace. Elle est située dans la toundra, au 63e parallèle, juste en dessous du cercle polaire arctique. Plusieurs experts affirment que la mine permettra au Canada de conserver, jusqu'à un avenir prévisible, son titre de joueur important dans les mines de diamant sur la scène internationale. Cet article propose un portrait de la nouvelle mine Gahcho Kué. Une fois qu'elle aura atteint son plein rythme de production en 2017, Gahcho Kué comptera un total de 530 travailleurs, parmi lesquels 45 % sont des résidents du territoire et 28 % sont autochtones.

Thématiques : Économie et gestion

INT - 

Automatisation et enjeux de sécurité

L'automatisation n’est plus seulement représentée par un petit nombre de zones de tests isolées et idéalisées dans des mines conventionnelles. Elle est en train de devenir une réalité bien intégrée dans plusieurs zones d’opérations, à la fois dans des mines à ciel ouvert et dans des mines souterraines. Les pressions du marché, face notamment à l’examen des coûts, contribuent également à en accélérer le progrès. Mais l'automatisation apporte également des défis de sécurité et de planification uniques qui sont désormais considérés et pris en compte. Cet article publié dans l’International Mining Magazine examine comment l’automatisation est mise en place sur le terrain par différentes compagnies minières et dans différents pays et comment les problématiques de sécurité sont prises en charge.

Thématiques : Innovation, Recherche et Développement

CAN - 

Barrick se tourne vers Cisco pour numériser entièrement ses opérations minières

L’entreprise Barrick Gold s’est entendue avec le géant technologique Cisco Systems pour numériser la gestion de ses opérations, en commençant par la mine Cortez au Nevada. L'industrie minière utilise déjà des équipements mobiles télécommandées à distance, de même que des logiciels puissants qui traitent une quantité énorme de données en temps réel pour, entre autre, modéliser les dépôts, gérer les usines et planifier l'entretien des équipements. Le mandat que Cisco a obtenu de la société minière, est d’intégrer et d’amalgamer l’ensemble des systèmes qui se retrouvent déjà dans les différentes opérations sur le site afin de générer des analyses très poussées permettant de bonifier la production et les revenus. Selon le président de Cisco, cette entente, a d’ailleurs, été initiée par les hauts dirigeants de Barrick et pourrait influencer d’autres grands joueurs de l’industrie éventuellement, mentionne-t-il.

Thématiques : Innovation, Recherche et Développement

CAN - 

Les gouvernements fédéral et ontarien s'associent pour investir 27 400 000 dans l'infrastructure de l’Université Laurentienne

Les gouvernements fédéral et ontarien investiront, respectivement, 21,1 et 6,3 millions de dollars dans l’infrastructure de recherche et d’innovation à l’Université Laurentienne. Inscrite dans le cadre d’un vaste programme d’immobilisations totalisant 60 700 000 $, lequel devrait s’achever en mars 2018, cette enveloppe de 27 400 000 $ viendra financer la construction immédiate d’un nouvel édifice de recherche, d’innovation et de génie de 47 000 pieds carrés. Le nouvel édifice comprendra notamment quatre laboratoires d’innovation Capstone permettant aux étudiants de génie minier, mécanique, civil et chimique de mettre leurs connaissances et compétences à l’œuvre et de s’attaquer à des problèmes de conception créative de véritables clients.

Thématiques : Innovation, Recherche et Développement

QC - 

Mines et environnement : près de 2 M$ en subventions pour les chercheurs de l’IRME UQAT-Polytechnique

L’équipe de chercheurs de l’Institut de recherche en mines et environnement (IRME) UQAT-Polytechnique réalisera six projets de recherche de haut niveau en environnement minier, en collaboration avec des partenaires industriels, grâce à d’importantes subventions obtenues au cours des derniers mois. Parmi le montant obtenu par IRME UQAT-Polytechnique, 1,53 M$ émane du partenariat entre le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT). Ces travaux de recherche auront des retombées positives quant à la formation de personnel hautement qualifié, mais aussi au développement de connaissances qui seront transférées à l’industrie minière et à d’autres utilisateurs des secteurs publics et privés, qui sont associés aux domaines de l’environnement, de la restauration des mines et de la gestion et de la valorisation des résidus miniers.

Thématiques : Innovation, Recherche et Développement

QC - 

Malgré la morosité des marchés, plus de 11 400 postes à combler d'ici 2025

À la fin 2014, le secteur minier estimait qu’il aurait besoin de 17 150 nouveaux travailleurs d’ici 2025 pour suivre le rythme de sa croissance. De ce nombre, les projets miniers annoncés devaient créer à eux seuls plus de 6 300 postes, selon l’estimation du CSMO Mines. Mais c’était avant que le prix du minerai de fer décide de jouer les trouble-fêtes et dégringole sous la barre des 60$ la tonne au début 2015. L’abandon ou la remise à plus tard de nombreux projets ont largement réduit les besoins de l’industrie dans les régions productrices. Heureusement, la majeure partie des besoins futurs du secteur résulte du roulement naturel de sa main-d’œuvre, qui lui n’est pas lié à la conjoncture économique. Il s’agit principalement de départs à la retraite et de réorientations de carrière, communes dans l’industrie. C’est ce qui explique que le secteur aura tout de même besoin de plus de 11 410 nouveaux travailleurs d’ici 2025.

Thématiques : Employabilité et main-d’oeuvre

QC - 

Mine Raglan, nouvelles vidéos : Persévérance scolaire et Les femmes dans l’industrie minière

En 2015, Mine Raglan a décidé de procéder à la création de courtes vidéos pour promouvoir ses bons coups en matière d’engagement avec ses parties prenantes. Ces vidéos mettent en lumière les initiatives mises en place à Mine Raglan, notamment pour favoriser l’emploi et la formation du personnel du Nunavik et présentent des images des installations. Deux nouvelles vidéos sont disponibles sur le site web : Persévérance scolaire et Les femmes dans l’industrie minière.

Thématiques : Employabilité et main-d’oeuvre